Archives d’Auteur: Chantal Bouchard

Papillon avec des coeurs

Par défaut
Papillon avec des coeurs

Voici un dernier bricolage pour la St-Valentin.

Vous aurez besoin de :

  • Une feuille de papier construction
  • Un bâton de popsicle (large de préférence)
  • Un cure-pipe
  • Ciseaux
  • Colle
  • Papier collant
  • Décorations au choix
  1. Plier la feuille de papier construction en 2 et tracer 2 demis coeurs.
  2. Découper les coeurs.
  3. Coller la pointe des coeurs derrière le bâton de popsicle.
  4. Pour faire les antennes, couper le cure-pipe en 2.  L’enrouler autour d’un gros crayon ou d’un manche de cuillère de bois pour en faire une spirale.
  5. Coller les antennes derrière le papillon avec le papier collant.
  6. Coller ou dessiner 2 yeux et une bouche.
  7. Décorer le papillon avec des éléments au choix.

Ma fille a beaucoup aimé faire ce bricolage.  Elle a ajouté tellement de décorations qu’on ne voit plus beaucoup les coeurs.  Depuis qu’elle se débrouille bien avec le papier collant, elle adore en ajouter partout, même si ça cache les spirales sur lesquelles elle a travaillé si fort.  J’adore voir sa créativité quand elle est aussi motivée pour réaliser un bricolage.

Publicités

Peinture de la St-Valentin

Par défaut
Peinture de la St-Valentin

Ma fille adore jouer avec des rouleaux de papier de toilette, alors elle était très excitée à l’idée de peinturer avec.

  1. Recouvrir entièrement une grande feuille de papier construction de peinture à l’eau.  Utilisez de préférence un gros pinceau.
  2. Plier le rouleau de papier de toilette en forme de coeur.
  3. Étamper des coeur en gouache rouge à l’aide du rouleau de papier de toilette.

C’est un bricolage qui peut facilement être réussi par les plus jeunes puisqu’ils adorent peinturer grossièrement et le rouleau de papier toilette est facile à tenir par leurs petites mains.  On peut aussi diviser l’activité en 2 périodes (peinture à l’eau / étampes de coeurs) pour les enfants qui un plus petit temps de concentration.

Ma fille est très fière d’afficher sa peinture de « coeurs qui s’envolent ».

Arbre de coeurs

Par défaut
Arbre de coeurs

Je vous propose un bricolage simple pour la St-Valentin.

  1. Tracer la main de l’enfant sur une feuille de papier construction.
  2. Découper la main.
  3. Coller sur une feuille.
  4. Décorer avec des autocollants.

Au lieu des autocollants, les enfants peuvent tracer et découper des coeurs pour ensuite les coller.  Le défi de découper la main était déjà assez grand pour le niveau de patience ma fille de 4 ans, alors on a opté pour les autocollants.  Même si ça semble plus simple, le l’action de décoller puis coller les autocollants demande de la précision.  C’est une autre bonne occasion pour faire travailler la pince pouce/index qui est nécessaire pour une bonne prise du crayon lors de l’apprentissage de l’écriture.

2017-01-30-15-40-39

Sonnez les matines : des concerts de musique classique pour toute la famille

Par défaut
Sonnez les matines : des concerts de musique classique pour toute la famille

J’ai envie de vous faire découvrir une activité qui semble peu connue par les familles de Longueuil.  Ce sont les concerts de musique classique Sonnez les matines qui ont lieu un dimanche matin par mois à la Maison de la culture de Longueuil.  C’est une belle occasion, peu coûteuse, pour mettre en contact les enfants avec ce style de musique et leur permettre de voir des instruments de près.

Bien que ces concerts soient ouverts à tous, les spectateurs sont en majorité des personnes retraitées.  J’avoue que la première fois que nous y sommes allés, j’avais un peu peur que ma fille, qui avait 3 ans à ce moment-là, les dérange.  Finalement, plusieurs la trouvaient adorable et nous ont dit aimer la présence d’un enfant.  Ce n’est pas une activité spécialement conçue pour les enfants, mais ils sont bienvenus, alors pourquoi pas ? Lire la suite

Peinture sur neige

Par défaut
Peinture sur neige

Je n’ai jamais osé tester la peinture sur neige à l’extérieur de peur de tacher l’habit de neige, mais on adore en faire à l’intérieur.

Matériel :

  • Une grande serviette de couleur foncée pour absorber les dégâts
  • Un plat rectangulaire rempli de neige bien compactée
  • Un moule à glaçons rempli d’eau colorée avec du colorant alimentaire
  • Compte-goutte et seringue qui venaient avec les médicaments pour bébés
  • Baguettes à sushis
  • Cuillères
  • Pinceau

 

Je commence habituellement par lui offrir le compte-gouttes, le pinceau et la seringue pour qu’elle colore la neige.  Leur utilisation est une bonne façon de pratiquer la pince pouce/index qui est nécessaire à la bonne prise du crayon lors de l’apprentissage de l’écriture.  Quand elle commence à s’en lasser et que la neige se met à fondre un peu, je lui donne les autres accessoires qui servent à mélanger et faire des trous.

 

Ma fille adore cette activité et peut y jouer pendant environ 1 heure.  C’est l’idéal quand la température extérieure n’est pas clémente ou comme activité calme lorsqu’elle est malade et qu’elle aurait aimé sortir jouer dans la neige.

Nos livres jeunesse préférés sur la grossesse

Par défaut
Nos livres jeunesse préférés sur la grossesse

Lorsque j’ai appris la nouvelle de ma grossesse, nous nous sommes empressés d’aller à la bibliothèque pour emprunter des livres expliquant ce moment magique.  Voici nos préférés, approuvés par Éloïse qui a 4 ans.  Ils sont tous disponibles dans les bibliothèques de Longueuil.

Il y a une maison dans ma maman

Auteur : Gilles Andreaephoto-16-10-08-09-33-04

Illustrations : Vanessa Cabban

Éditions Gautier-Languereau

Âge suggéré : 18 mois à 4 ans

C’est une histoire qui raconte l’expérience de la grossesse du point de vue d’un garçon d’environ 3 ans.  Le petit paragraphe sur chaque page comporte plusieurs rimes.  Son papa lui explique qu’il a déjà habité dans cette maison qu’est le ventre de sa maman.  Il observe les drôles de nouvelles habitudes de sa maman tant au niveau alimentaire que son besoin de repos.  Il raconte ce qu’il fait avec le ventre de sa maman pour entrer en contact avec le bébé jusqu’à sa naissance.  C’est un livre qui inspire la tendresse où les membres de cette famille prennent soin les uns des autres.

Attendre un bébé

Auteures : Nathalie Bélineau et Émilie Beaumontphoto-16-10-08-09-33-16

Illustrations : Sylvie Michelet

Éditions : Fleurus

Âge suggéré : 18 mois à 6 ans

Ce livre est le coup de coeur d’Éloïse.  Il fait partie de la populaire collection L’imagerie des tout-petits.  Ses pages en carton permettent d’être manipulées par les plus petits.  La grossesse est racontée par Hugo et Lisa qui attendent un petit frère ou une petite soeur.  On nous propose une explication simple sur la conception du bébé qui est satisfaisante pour les plus jeunes.  Au début, on aborde les étapes de la grossesse, puis les changements et les besoins de la maman.  Plus loin, on voit de quelle façon les enfants préparent l’arrivée du bébé avec leurs parents.  Vers la fin, on explique la naissance du bébé et ses soins.  On aborde les différentes possibilités qui peuvent survenir, mais avec un bon choix de mots adaptés aux jeunes enfants : jumeaux, prématurité, jaunisse, allaitement ou biberon.  Le livre se termine par la présentation du bébé à Hugo et Lisa, puis leur retour à la maison.  Je trouve ce livre très complet.  Il est informatif tout en laissant place aux émotions que peuvent ressentir les enfants face à cette étape importante.

Maman attend un bébé

Auteur : J. Hubletphoto-16-10-08-09-33-43

Illustrations : C. Desmoineaux

Éditions : Fleurus

Âge suggéré : 2 à 5 ans

C’est un livre informatif à travers lequel on répond aux questions des jumeaux Rémi et Élisa qui attendent un petit frère ou une petite soeur.  C’est le seul parmi ces livres qui réfère à la sexualité lors de son explication de la conception.  Comme il n’y a pas d’illustration à ce sujet on peut choisir de lire ou non ces détails, tout dépendant où notre enfant en est rendu.  Ce livre explique les étapes de développement du bébé, mais donne surtout des réponses aux questions, parfois farfelues, qui interpellent les jeunes enfants.  Les personnages préparent ensuite la chambre du bébé tout en se demandant ce qu’ils pourront faire avec lui lors de son arrivée.  Le livre se termine par des questions sur l’accouchement et les soins au bébé.  On a aimé le calendrier à la fin du livre qui aide l’enfant à visualiser à quel moment de l’année le bébé naîtra.

Comment fait-on les bébés ?

photo-16-10-08-09-33-27Auteur : Alastair Smith

Illustrations : Maria Wheatley

Éditions : Usborne

Âge suggéré : 3 à 6 ans

C’est un livre informatif avec des rabats pour voir ce qui se passe à l’intérieur du ventre de la maman.  On nous explique la conception de façon un peu plus élaborée.  Il y a autant d’informations au sujet des changements qui surviennent chez la maman que sur le développement du bébé au fur et à mesure du déroulement de la grossesse.  Le livre se termine avec la naissance du bébé et on nous explique ses besoins.

Même si Éloïse a adoré ces livres, elle s’intéresse beaucoup à mes livres pour adultes sur la grossesse parce qu’il y a plusieurs photos.  Elle me demande souvent si le bébé est rendu comme ça dans mon ventre.  Elle aime se représenter la grossesse avec des photos réelles et voir les beaux visages des bébés.   Je n’ai malheureusement pas réussi à trouver un livre pour enfants sur la grossesse avec des photos et non des illustrations.  En avez-vous un à me suggérer ?

Sapin de Noël géant à colorier

Par défaut
Sapin de Noël géant à colorier

Je vous présente notre projet de coloriage familial de Noël.  C’est un sapin géant à faire imprimer en noir et blanc sur 21 pages.  Ça demande quand même de 30 à 60 minutes de préparation pour les parents, mais c’est une activité qui amusera les enfants pendant quelques jours ou semaines.

Voici le lien pour télécharger, puis imprimer les pages du sapin : https://mrprintables.com/christmas-coloring-pages-for-kids.html

Tout d’abord, il faut découper les bordures des pages sur les lignes pleines, mais garder les bandes de lignes pointillées.  Ces dernières serviront comme surface pour appliquer la colle.  C’est aussi le bon moment pour découper le contour des épaisses bordures noires qui deviendront le contour du sapin.  C’est plus facile de les découper à ce stade-ci que lorsque le sapin est assemblé.

Il faut ensuite placer toutes les pièces sur une grande surface comme une table ou le plancher.  À la façon d’un casse-tête, il faut assembler le sapin en appliquant de la colle sur les bandes laissées près des pointillés.

Comme nous le colorierons sur le mur, je voulais éviter que des marques de crayons ne dépassent par excès de créativité.  J’ai donc décidé de le coller sur du papier d’emballage.  Un rouleau standard avait juste la bonne largeur du sapin.

Pour finir, j’ai collé, avec du papier collant transparent, une guirlande le lumières LED fonctionnant à piles.  Nous ajouterons aussi des « pierres précieuses » autocollantes quand notre coloriage sera terminé.

Je suis assez fière du résultat !  Je prévoyais le recoller sur le mur de l’entrée quand il sera colorié, mais mon conjoint aimerait bien qu’on l’utilise comme sapin de Noël principal au lieu de décorer notre arbre traditionnel qui prend beaucoup de place.  À suivre…

Gâteau aux 10 pommes

Par défaut
Gâteau aux 10 pommes

À chaque année, je refais ce gâteau avec les pommes que nous avons cueillies.  Il arrive toujours un moment où nous avons un peu trop de pommes et que je dois les cuisiner pour ne pas les perdre, alors, il faut que je trouve une recette qui requiert plusieurs pommes.  C’est un gâteau que je considère assez santé parce qu’on mange environ une pomme par portion et qu’il n’y a pas d’ajout de matière grasse.  Quand on mélange les morceaux de pommes avec la pâte, on a l’impression que ce sont des « pommes au gâteau » au lieu d’un gâteau aux pommes tellement il y en a.  En cuisant, la pâte gonfle et enrobe bien les pommes.  On aime son goût de cannelle et citron.

Pour consulter la recette originale : http://www.soscuisine.com/recette/gateau-pommes-nonna-luigina?gpr_id=2148 Lire la suite

Une citrouille turquoise pour l’Halloween

Par défaut
Une citrouille turquoise pour l’Halloween

C’est bientôt l’Halloween et les enfants ont déjà hâte de manger des bonbons.  C’est tout un casse-tête pour les parents d’enfants qui ont des allergies alimentaires.  Il y a maintenant plusieurs choix de friandises sans arachide, mais pas nécessairement sans les autres allergènes.

En 2014, l’association américaine Food Allergy Research & Education (FARE) a lancé le projet «Teal Pumpkin».  Cela consiste à placer une citrouille turquoise devant sa porte pour signifier que nous avons des surprises non alimentaires à offrir aux enfants allergiques qui le demandent. 

La page Déjouer les allergies tente de populariser ce mouvement ici.  L’an passé, ils ont créé un événement Facebook et ils nous proposaient une affiche explicative à imprimer pour accompagner notre citrouille.  Il y avait aussi un lien pour ajouter notre adresse sur une carte interactive pour que les familles sachent où situées les maisons qui placeront une citrouille turquoise devant leur porte.

Notre famille a participé l’an dernier, mais finalement un seul enfant a demandé ces surprises.  Je trouve que c’est une initiative qui gagnerait à être connue et que j’aimerais la populariser à Longueuil.  Ça demande peu de moyens et ça pourrait rendre des enfants heureux.

Anne-Marie Ledoux, qui est maman d’une petite fille ayant des allergies alimentaires, nous raconte son expérience d’Halloween au fil des années.  Alors que sa fille avait presque 2 ans, ils lui ont donné des bonbons sans allergènes qu’ils ont choisis.  C’était plus facile à cet âge.  À ses 3 ans, elle a passé aux maisons pour la première fois.  De retour chez elle, elle s’est débarrassée des bonbons quelle avait récolté pour lui donner ceux sans allergènes qu’elle avait acheté spécialement pour elle. Sa fille l’a bien accepté, mais c’est pour le coeur de maman que c’était difficile.  Elle a beaucoup pleuré  en se disant que jamais sa fille connaitrait ce qu’est vraiment l’Halloween. À ses 4 ans, ses amies avaient déjà préparé des bonbons sans allergènes et plein de jouets pour sa fille lorsqu’elle passerait à leur porte. Cette année, elle a déjà reçu plusieurs appels de gens de sa ville, Matagami, pour lui dire qu’ils auront une citrouille turquoise devant leur maison.  En étant coordonnatrice de la Maison de la famille de son village, elle a réussi à implanter cette initiative en sensibilisant les citoyens aux allergies alimentaires.  Je trouve ça très inspirant!

Voici le lien pour faire imprimer l’affiche explicative pour accompagner votre citrouille turquoise :

http://dejouerlesallergies.com/wp-content/uploads/2014/10/Citrouille-turquoise-gateries-2.pdf

images

Vous pouvez inscrire votre adresse sur cette carte interactive pour indiquer votre participation.  Ainsi, les familles qui ont un enfant ayant des allergies sauront à quelles portes aller cogner :

https://zeemaps.com/pub?group=2075510&simpleadd=1

Pour ajouter votre adresse, cliquez sur le + en haut à droite.

Pour plus d’informations consultez : http://allergies-alimentaires.org/fr/nouvelles/voyages-et-fetes/participez-a-l-initiative-ma-citrouille-turquoise

Enregistrer

Créer des napperons pour la pâte à modeler

Par défaut
Créer des napperons pour la pâte à modeler

J’ai découvert sur Pinterest des modèles de napperons pour faire de la pâte à modeler.  J’adore l’idée de stimuler l’imagination des enfants en ajoutant des éléments nouveaux à un jeu habituel.  Voici les modèles que j’ai préparés :

Lire la suite